Obtention VAE Médico-social online
Recherche pour :
Qui peut bénéficier de la VAE ?

Qui peut  bénéficier  de la VAE  ?

Toute personne, quel que soit son âge, son niveau de formation ou son statut, peut bénéficier de la VAE. Cela concerne aussi bien les salariés que les demandeurs d’emploi, le travail social ou les personnes en reconversion professionnelle. Il suffit d’avoir une expérience professionnelle ou personnelle en lien avec le diplôme ou la certification visée pour entamer une démarche de VAEhttps://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2401

 Qu’est-ce que c’est la VAE  ?    Que dit le dictionnaire ?

La VAE, ou Validation des Acquis de l’Expérience, est une procédure  qui   permet à toute personne, indépendamment de son âge, de son niveau de formation ou de son statut, de faire reconnaître ses acquis professionnels et personnels pour obtenir une certification ou un diplôme.

Cela permet à chacun de valoriser son expérience. Mais aussi  de développer ses compétences sans avoir à suivre une formation formelle. Cette reconnaissance permet d’obtenir une certification. Ou un diplôme en valorisant l’expérience acquise. Sans  cependant avoir à suivre une formation traditionnelle.

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est une démarche qui offre la possibilité à toute personne, indépendamment de son âge, de son niveau d’études  ou de son statut, de faire reconnaître ses acquis professionnels et personnels.

Pourquoi choisir la VAE ?

La VAE peut être une alternative pour les personnes qui souhaitent obtenir un diplôme ou une certification sans suivre une formation formelle. Cela peut être particulièrement utile pour les personnes qui ont acquis des compétences grâce à leur expérience professionnelle ou personnelle et qui souhaitent faire reconnaître ces compétences.

Qui est concerné?

Tout travailleur social peut demander une VAE, à condition de pouvoir justifier d’une expérience professionnelle ou personnelle d’au moins UN à TROIS  ans en rapport avec le diplôme ou la certification visée.https://vae.asp-public.fr/vaeinfo/abecedaire-vae

Quand se renseigner ?

Il est possible de se renseigner sur la VAE à tout moment, mais il est recommandé de le faire avant de prendre la décision de se lancer dans la procédure.

Comment prendre la décision ?

Pour prendre la décision de se lancer dans la VAE. Il est important de se poser les bonnes questions :

  • Quel est l’objectif visé ?
  • Quels sont les diplômes ou les certifications disponibles ?
  • Est-ce que mes acquis professionnels ou personnels sont suffisants pour obtenir la certification ou le diplôme visé ?

Il peut être également utile de se faire accompagner par un conseiller en VAE.

Est-ce payant?

La VAE peut être payante, mais cela dépend de l’organisme qui délivre la certification ou le diplôme. Certaines régions proposent des aides financières pour les demandeurs de VAE.https://www.lafinancepourtous.com/pratique/vie-pro/formation-professionnelle/validation-des-acquis-de-lexperience-vae/

Où trouver de l’aide ?

Il est possible de se faire accompagner par un conseiller en VAE. Qui peut être proposé par le Pôle emploi, l’Afpa. ou bien des organismes de formation. Il existe également des associations. Mais aussi  des plateformes en ligne qui peuvent fournir des informations.https://www.vae-conseil.info/

Pour rester focus sur son projet de VAE. Il est important de se fixer des objectifs clairs :

  • de planifier les étapes de la procédure.
  • De se faire accompagner si nécessaire.
  • Et de maintenir sa motivation tout au long du processus.

En résumé. La VAE est une procédure qui permet à tout le monde de faire reconnaître ses acquis professionnels et personnels.  La VAE peut être une alternative pour les personnes qui souhaitent obtenir une certification.  Ou de surcroit un diplôme sans suivre une formation formelle. Tout le monde peut demander une VAE. Mais  cependant, à condition de justifier d’une expérience professionnelle ou personnelle.  D’au moins 1 an à 3 ans en rapport avec le diplôme ou la certification visée. Pour se lancer dans la VAE. Il est important de se poser les bonnes questions. De se faire accompagner si nécessaire. Et de maintenir sa motivation tout au long du processus.

 

empathie travail social

L’empathie en travail social

Le travail social est une profession qui exige une grande empathie. Le travailleurs social doit faire preuve de compassion et de sympathie envers autrui. Afin d’établir des relations professionnelles avec leurs usagers. L’empathie est la capacité à ressentir les émotions des autres. Et et c’est une compétence essentielle pour le travail social.

Comprendre les émotions de l’autre

Dans la réalité du quotidien. Les travailleurs sociaux doivent être capables de comprendre la situation. Mais aussi les émotions des personnes sociales qu’ils rencontrent. Ils sont capables de les écouter.  Et de les comprendre pour pouvoir les aider à résoudre leurs problèmes. Les travailleurs sociaux sont  aptes de prendre en compte les perspectives des bénéficiaires, et de comprendre leur point de vue.

L’empathie est une capacité qui est développée à travers la formation et la recherche. Les sciences sociales et les sciences humaines ont étudié les concepts de l’empathie et de la compassion.   Ces disciplines ont démontré leur effet positif sur la vie des individus. En effet, l’empathie permet de mieux comprendre les situations sociales, de mieux vivre en société, et d’adopter une perspective plus empathique envers autrui.

Dans le travail social, l’empathie est maniée de manière professionnelle. Les travailleurs sociaux font faire preuve d’empathie sans tomber dans la sympathie ou dans l’affect. Ils gardent une distance professionnelle pour pouvoir aider leurs bénéficiaires de manière efficace. Les travailleurs sociaux sont conscients de leur place dans la relation avec leurs usagés. De la manière dont leur empathie peut aider à améliorer leur situation.

L’empathie virtuelle est une nouvelle réalité dans le monde du travail social. Les travailleurs sociaux doivent être capables de faire preuve d’empathie à distance, en utilisant les technologies de communication. Ils doivent également être conscients des limites de cette empathie virtuelle, et être capables de l’adapter à la situation et aux besoins de leurs clients.

L’empathie est un art qui peut être développé par les travailleurs sociaux. Ils doivent être conscients de l’importance de l’empathie dans leur profession. Etre capables de l’appliquer de manière professionnelle. L’empathie est une compétence essentielle pour les travailleurs sociaux, et elle permet d’améliorer les relations avec les résidents, de mieux comprendre les situations sociales, et de mieux aider les personnes sociales à résoudre leurs problèmes.

Le travail social est une profession qui implique d‘entrer en relation.  Avec les personnes les plus vulnérables de la société.  Souvent confrontées à des situations difficiles.  Telles que la précarité, la violence, la maladie mentale, la dépendance ou la discrimination. Dans ce contexte, la capacité à établir une relation empathique avec les personnes  en difficulté sociale est primordiale pour pouvoir leur offrir une aide efficace et personnalisée.

L’empathie consiste à se mettre à la place de l’autre. A comprendre ses émotions, ses sentiments et ses besoins. Sans pour autant perdre sa propre identité et ses limites professionnelles. L’empathie est donc différente de la sympathie. Qui implique de prendre parti pour l’autre ou de ressentir ses émotions de manière excessive. Et de l’empathie négative. Qui peut conduire à la dépression ou au burn-out.

Pour développer son empathie. Le travailleur social doit être à l’écoute de son  usager. Lui poser des questions ouvertes et respectueuses. Montrer de l’intérêt et de l’empathie pour sa situation. Sans juger ni minimiser ses difficultés. Il doit également être capable de faire preuve d’une certaine distance émotionnelle. Pour éviter de se laisser submerger par les émotions de son usager. Et garder une posture professionnelle.

L’empathie est donc une compétence qui s’apprend et se pratique. Par la formation initiale et continue. L’expérience terrain, la supervision et la réflexion critique. Elle est d’autant plus importante dans un contexte où les relations sociales sont souvent déshumanisées. Où les préjugés et les stéréotypes peuvent entraver la compréhension mutuelle. Et où les technologies numériques peuvent créer une distance artificielle entre les personnes.

L’empathie a également un rôle important dans la promotion de la citoyenneté active et de la solidarité. En encourageant les individus à se mettre à la place des autres. Et à agir pour le bien commun. Elle peut contribuer à la prévention de la violence et à la réconciliation. En favorisant le dialogue et la compréhension mutuelle entre les groupes sociaux différents.

Enfin, l’empathie est une valeur centrale de l’éthique professionnelle du travail social. Qui exige de respecter la dignité et les droits de l’homme. De promouvoir la justice sociale et l’équité. Et de travailler dans l’intérêt du client et de la société. Elle implique également de tenir compte des dimensions culturelles. Sociales et politiques des problèmes sociaux. De s’engager dans des pratiques innovantes. De chercher à influencer les politiques publiques.

En somme, l’empathie est une compétence clé pour les travailleurs sociaux. Qui leur permet de mieux comprendre les besoins et les émotions des personnes sociales. De développer des relations professionnelles de qualité. De promouvoir la citoyenneté active et la solidarité. Et ainsi de contribuer à la transformation sociale. L’empathie est une valeur éthique fondamentale qui guide l’action du travailleur social. Qui doit être continuellement cultivée et renforcée.

En conclusion : l’empathie est une compétence essentielle pour le travail social. Les travailleurs sociaux doivent être capables de faire preuve d’empathie de manière professionnelle. En comprenant les émotions des personnes sociales. En adoptant une perspective empathique. Et en gardant une distance professionnelle. L’empathie est un art qui peut être développé par la formation et la recherche.  Ce qui permet d’améliorer les relations professionnelles avec les , usagers ainsi que la qualité de vie des personnes sociales.https://les-voies-libres.com/l-empathie

 

VAE qu’est ce que c’est

Qu’est-ce qu’une Validation des Acquis de l’Expérience dans le Médico-Social ?

La VAE Médico-Social est une procédure encadrée par la loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant  l’action sociale et médico- social . Elle fait partie des moyens  mis en place par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Ce dispositif donne moyens aux professionnels de la santé et du social. De faire valoir leurs compétences et leur expérience professionnelle.

Quelles sont les conditions pour obtenir une VAE ?

Le but de la VAE est de favoriser l’accès à la certification des salariés en accompagnement santé ou social. En les aidants à valoriser leur savoir être et savoir faire. Cette démarche est ouverte à toute personne exerçant une activité selon secteur, dans le soin ou l’accompagnement.  Le professionnel doit  justifier d’au moins 1 an d’expérience professionnelle dans la branche visée. Pour prétendre à la validation de sa Vae . Pour trouver des conseils et astuces pour préparer votre dossier de VAE, vous pouvez consulter le site d’un organisme spécialisé dans ce domaine, comme celui-ci : Validation des acquis de l’expérience (VAE)  | Service-public.fr

En premier lieu, le candidat remplit  sa demande de validation, livret1  et l’envoyer par courrier ou email au service de recevabilité.  Ce formulaire  décrit les activités exercées par le candidat. Ainsi que les éléments attestant  son expérience professionnelle en prenant en compte le référentiel correspondant à sa  fonction. Ce référentiel informe sur les bases des compétences que le candidat doit justifier pour obtenir la validation dans son secteur. Le candidat doit ensuite rédiger le livret2. Et passer devant un jury composé de professionnels diplômés. Qui se prononcera sur la pertinence du dossier. Mais aussi sur sa capacité  à mettre en mots  les connaissances requises. Si le jury est favorable, le candidat obtient sa  certification.

Comment  préparer son passage devant le jury ?

Il existe plusieurs erreurs que les candidats peuvent commettre. Et cela peut entraîner l’échec de leur demande. Il est primordial de ne pas attendre le dernier moment pour déposer votre dossier de VAE. En effet, il est nécessaire de prendre le temps de bien préparer le livret1. Afin que celui-ci soit complet. Et conforme aux exigences du référentiel. De plus, il est important de ne pas sous-estimer la charge de travail nécessaire. Pour rédiger les différentes parties du livret2. Cette soutenance est l’occasion pour vous de présenter votre dossier devant le jury. Et de répondre à toutes les questions. Le dépôt du livret2 et la passage devant jury,  il faut prendre en compte que ce processus est payant.

Le candidat fournit un dossier détaillé qui décrit son expérience professionnelle (ses différents emplois). Le cadre institutionnel, ses missions et des informations concernant son expérience  professionnelle. Ce dossier doit se conformer au référentiel correspondant au diplôme visé. Il définit les compétences que le candidat doit justifier. Une fois le dossier soumis à un jury composé de professionnels qualifiés, le candidat peut recevoir la validation des acquis de son expérience s’il parvient à démontrer ses compétences requises.

Il est important de ne pas sous-estimer la charge de travail nécessaire pour préparer correctement le dossier de VAE et de ne pas attendre le dernier moment pour le déposer. Une dose de persévérance est nécessaire pour atteindre le but. Et demander la date approximative du passage devant le jury. Il est également conseillé d’avoir une routine de travail.  Ou de faire appel à  un organisme d’accompagnement pour une aide à la préparation du livret2. Afin  de répondre en entretien à toutes les questions du jury.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur les critères et les procédures de la VAE Médico-Social sur le site web du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. https://vae.asp-public.fr/vaeinfo/

 

 

Q

We use cookies in order to give you the best possible experience on our website. By continuing to use this site, you agree to our use of cookies.
Accept
Privacy Policy